jeudi 26 juin 2014

POINTS DE VENTE


Nos produits sont disponibles exclusivement dans nos 3 boutiques ci-dessous et sur nos 2 sites web www.shamane-cosmetiques.com et www.fermedelane.com


Boutique Shamâne-Québec Crédit@JB Bénavent


BOUTIQUE SHAMÂNE-QUÉBEC

70, BOULEVARD CHAMPLAIN
QUÉBEC - 

Tél: 418-638-1264
contact@shamane-cosmetiques.com

- Dans le Quartier Petit Champlain, en face de la traverse de Lévis -

Horaires pour le mois de JUILLET-AOÛT 2014

Lundi - Monday: 09h30 - 21h00
Mardi - Tuesday : 09h30 - 21h00
Mercredi - Wednesday : 09h30 - 21h00
Jeudi - Thursday : 09h30 - 21h00
Vendredi - Friday : 09h30 - 21h00
Samedi - Saturday : 09h30 - 21h00
Dimanche- Sunday : 09h30- 17h00





Boutique Shamâne-Baie-St-Paul


BOUTIQUE SHAMÂNE - BAIE-ST-PAUL
86, rue Saint-Jean-Baptiste
Baie-Saint-Paul (Qc)
G3Z 1M6

Dans la région de Charlevoix.

TÉL: 418-638-1264

info@fermedelane.com



OUVERT TOUS LES JOURS À PARTIR DU 21 JUIN 2014 
OPEN EVERY DAY FROM JUNE 21 th, 2014 

Lundi - Monday: 10h00 à 18h00
Mardi - Tuesday : 10h00 à 18h00
Mercredi - Wednesday :  10h00 à 18h00 
Jeudi - Thursday : 10h00 à 18h00
Vendredi - Friday : 10h00 à 18h00 
Samedi - Saturday : 10h00 à 18h00 
Dimanche - Sunday : 10h00 à 18h00







Garou - Ferme de l'âne du St-Laurent- Crédit@Nathalie Kremer




FERME DE L'ÂNE DU SAINT-LAURENT

975, chemin Port-au-Persil
Saint-Siméon (Qc)
Charlevoix

Tél: 418-638-1264
info@fermedelane.com



OUVERT TOUS LES JOURS À COMPTER DU 20 JUIN 2014 DE 10H À 17H
OPEN EVERY DAY FROM JUNE 20 th, 2014 - 10.00 AM TO 05.00 PM


La jolie Milane - Port-au-Persil- Crédit@Nathalie Kremer









samedi 22 mars 2014

La Ferme de l'Âne du Saint-Laurent et Shamâne à la semaine Verte

DIFFUSION SUR RADIO-CANADA
SAMEDI 22 MARS À 17 H
DIMANCHE 23 MARS À 12H30

ET SUR RDI SAMEDI 22 MARS À 18 H 


L'Équipe de la Semaine Verte avec Serge et Nathalie Kremer à la Ferme de l'Âne du Saint-Laurent.
Crédit@Nathalie Kremer

Diffusé pour la première fois le 25 septembre 2010, ce magnifique reportage aborde la production de lait d'ânesse, présente notre ferme, notre élevage, ainsi que notre production de savons artisanaux au lait d'ânesse.
Nous gardons un excellent souvenir de cette belle équipe très professionnelle et hautement sympathique.
Ne manquez pas ce reportage pour mieux nous connaitre et vous remplir les yeux d'images exceptionnelles sur fond de Charlevoix.








samedi 4 janvier 2014

UN FROID À NE PAS METTRE UN ÂNE DEHORS!

Comme partout au Québec, un froid polaire a régné sur Port-au-Persil ces derniers jours. 
Moins 32°C la nuit et moins 25°C dans la journée.
Alors, nous avons dû mettre en place un plan d'urgence afin de ne pas retrouver nos braves ânes complètement congelés...
D'abord il a fallu protéger César et Garou qui partagent un abri extérieur : calfeutrer toutes les portes, boucher les trous, tapisser le sol d'un épais matelas de paille, fournir du foin à volonté et de l'eau tiède à boire. Malgré toutes ces précautions, très inquiets des conditions extrêmes que nos 2 braves garçons devaient subir, nous les avons surveillés toutes les 2 heures, de jour comme de nuit.


César ne quitte plus sa couverture.
César, plus frileux, a eu droit aussi à une couverture. D'un tempérament calme, il bouge assez peu et se refroidit vite. C'était sa première expérience de porter une couverture et il a de toute évidence apprécié cette aide précieuse. Il semble même très fier!


Garou, plus nerveux, s'est réchauffé en bougeant beaucoup!

Garou prend un peu le soleil.















Souffle chaud et froid glacial = âne vapeur!

Moins d'inquiétude pour tout le reste du troupeau qui bénéficie de conditions d'hébergement au top dans la grange. 

Au bout du troisième jour, il a enfin été possible de tous les sortir un peu. Malgré une température accrochée à moins 20°C, ils ont pleinement apprécié le lumineux soleil qui réchauffait les coeurs à défaut de réchauffer les corps!



En voyant toutes les précautions que nous avons prises et l'énergie déployée pour éviter à nos ânes de souffrir du froid, j'ai inévitablement pensé à tous les animaux et particulièrement aux ânes qui vivent en permanence dehors et parfois sans abri. Je me suis demandée si tous les propriétaires avaient bien pris les mesures nécessaires à la survie de leurs animaux. Occupés par les réjouissances du Nouvel An, ont-ils suffisamment pris soin de leurs protégés? 
Pour eux, pas de chaufferette, ni de poêle à bois, pas de cafetière, ni de bol de soupe chaude pour trouver énergie et réconfort. Lorsqu'ils dépendent de nous, nous devons adapter nos soins à leurs besoins et dans des conditions climatiques aussi extrêmes, il faut augmenter l'apport calorique de leur alimentation et maintenir l'apport en eau pour lutter contre la déshydratation.
Combien d'animaux auront certainement rêvé d'avoir un abri, de la nourriture et de l'eau tiède à volonté pour lutter contre ce froid intense?

Ah, si les ânes pouvaient parler et écrire ...!











vendredi 3 janvier 2014

MEILLEURS VOEUX.


jeudi 2 janvier 2014

UN GRAND HONNEUR POUR SHAMÂNE!


Eh oui, c'est tout un honneur de se retrouver mentionné dans le New York Post!

Ce bel évènement s'est produit le 22 octobre 2013 dans un article de Jennifer Ceaser consacré au tourisme dans la vieille ville de Québec. Notre boutique Shamâne, située au 70, boulevard Champlain y est très bien mise en valeur.
Vous pouvez consulter  l'article au complet sur le lien suivant: Article du New York Post, oct 2013



mercredi 2 octobre 2013

FANY & L'ÉQUIPE DE SHAMÂNE À QUÉBEC

Crédit@Catherin Arsenault
Forte de ses deux années d'expérience à gérer la boutique Shamâne de Baie-St-Paul, Fany a maintenant pris le poste de gérante à notre nouveau magasin de Québec.

Énergique, souriante et très compétente, elle apporte sa touche de passion à un accueil professionnel et personnalisé.

Elle aime beaucoup la nature, les animaux ... et nos ânes - son préféré, c'est César - et saura vous parler avec conviction de notre élevage, du lait d'ânesse et de tous les produits disponibles à notre boutique.

jeudi 27 juin 2013

TOUT NOUVEAU, TOUT MIGNON, TOUT BEAU!

POUMA, un quart d'heure de vie et Cigale
Ce matin, pas trop bien réveillée, une fin de mois de juin avec un temps d'automne, me voici partie nourrir les ânes et nettoyer les boxes ... quelques heures d'exercice physique qui ont habituellement pour effet de me remettre d'aplomb.
Presque tous les ânes étaient à l'extérieur; je m'affairais depuis une bonne demi-heure, ayant pour seule compagnie nos futures mamans que nous avons retirées du troupeau depuis quelques jours.
Au moment de les envoyer prendre l'air dans leur enclos spécialement réservé, je remarquai que Cigale, contrairement à son habitude,  ne s'empressait pas d'aller rejoindre ses compagnes. Elle me fixait avec ses immenses yeux bruns, semblant me supplier de la comprendre. Bien que la naissance fut prévue pour le 07 juillet, quelques signes discrets commençaient à nous alerter depuis plusieurs jours mais en l'examinant, je compris en un clin d'oeil que la mise bas était imminente.
Alors là ... je crois avoir battu le record mondial du nettoyage de box; pelle, râteau et brouette ont littéralement voltigé pour renouveler en un tour de main la litière qui devait accueillir l'heureux évènement. À peine ai-je eu le temps d'installer l'épaisse couche de paille fraîche au sol que Cigale s'est couchée semblant attendre impatiemment ce moment pour enfin libérer son corps d'une insoutenable pression. Mais pas une seule litière, même la plus douillette, ne peut atténuer les puissantes contractions ressenties au plus profond des entrailles; le souffle bruyant, grimaces et dents serrées, le corps crispé, Cigale pousse puis se relève attendant la prochaine salve de contractions de plus en plus douloureuses pour se coucher à nouveau, positionnant son corps pour une expulsion prochaine.
Trois quart d'heure environ pour voir pointer une première patte puis une deuxième ... ouf ... un beau gros nez blanc ne tarde pas à suivre, mais Maman fatiguée n'a plus de force et peine à libérer ce nouveau petit être à moitié sorti du ventre bienveillant, d'abord inerte puis montrant pour mon plus grand bonheur des signes de vie déjà vigoureux! Encore quelques poussées et un peu d'aide, le petit tout ébaubi se retrouve sur le lit de paille, prenant peu à peu conscience de son nouvel environnement. Régulièrement quelques museaux inquisiteurs ont pointé par dessus la cloison mitoyenne. Le nouveau venu est accueilli par un concert de braiements; Bonita a donné  la note, reprise en choeur par la moitié du troupeau. Et je suis, comme à chaque naissance, profondément troublée par cet étrange comportement.
Poussé par son instinct et stimulé par sa douce mais énergique Maman, l'ânon tente bien vite de se lever, d'abord pataud - difficile de coordonner quatre si longues pattes - puis trouve très vite assez d'équilibre et de forces pour partir à la recherche du pis nourricier. Le but est finalement atteint! Maintenant, je peux relâcher mon attention.
Oh, douce Cigale, qui a eu la bonne idée de mettre bas en plein jour - chose rare - m'épargnant ainsi quelques nuits de veille et me permettant de savourer tout à loisir et les yeux bien ouverts ce magnifique cadeau de la vie.

Au fait, vous voulez connaître son nom? POUMA!


POUMA,  2 heures de vie